Celeste D.Neo



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Celeste D.Neo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages in this world : 39

MessageSujet: Celeste D.Neo   Mer 15 Fév - 19:41


« Celeste D.Neo  »

Patronyme ;; Celeste (prénom donné par le propriétaire). Renommée elle-même KON Shinobu (NOM/Prénom)
Créateur ;; Neo Doll, mais beaucoup de pièces ont été remplacées au fur et à mesure du temps
Âge ;;32 ans (2076, son propriétaire ayant 30ans s'appelle TAKESHIMA Nobu)
Âge d'Infection ;;17 ans (2093)
Âge d’intégration de la N’Neo’sWorld ;; 24 ans (2100)
Genre ;; Féminin
Sexualité ;; Supposément Bisexuelle, bien qu’Asexuée pour le moment.
Serial Tattoo ;; NDSING.01.2076.TN.2374. (NeoDoll Singer, 1ere machine génération, achetée en 2076 par Takeshima Nobu, modèle 2374). Il se trouve dans le creux du poignet. Celui-ci est remplacé dans sa vie de tous les jours pour un poignet sans numéro de série, ou a minima caché par un bracelet.
Wanted ;; Non
Vente ;; Non
Groupe ;; Neo’s Infected et membre de la N’Neo’s World
Avatar ;; Personnage dessiné par Ayaka Suda
Règlement ;; Code validé, white
Chemin ;; Topsite Panda
Commentaire ;; Le contexte m’a immédiatement beaucoup plu. Par contre, il manque des informations complémentaires sur les technologies, sur le développement des machines, sur la tête des différents QG, qui sont très flous.

Histoire d'une machine

Takeshima Nobu, psychologue et psychiatre, était spécialisé dans le développement neurocomportemental des enfants. Il était également un grand amateur de musique. Après des années de vie en total décalage avec la société, à l’aube de ses 30 ans, Nobu avait décidé de lier l’utile à l’agréable en investissant dans une NeoDolls destinée au chant qu’il modulerait également pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Bien sûr, il ignorait le jour de cet achat que la machine allait devenir bien plus importante dans son existence qu’il ne l’aurait cru.

La machine, nommée « Celeste », accompagna son propriétaire partout. Elle portait ses affaires, prédisait les musiques qu’il souhaitait en fonction du déroulement de la journée, s’occupait du travail de maison jusqu’à l’élaboration des repas. La machine était pratique, et rapidement, Nobu lui ajouta de nombreuses compétences qui lui permirent d’en faire son assistante. Comme il était très intéressant de voir la réaction du public face à une NeoDoll à l’apparence très réaliste, il investi alors beaucoup d’argent dans l’apparence de la machine, se procurant les meilleures perruques aux cheveux véritables, les meilleures peaux siliconées, engageant même dans un tailleur pour lui donner un véritable standing.
De nombreux programmes d’apprentissage automatiques furent utilisés sur « Celeste » qui se mit à remplir et optimiser sa base de données pour aider aux diagnostics. Ceux-ci étaient confirmés ou infirmés par le Docteur, qui s’épargnait ainsi du temps pour se concentrer sur de nombreux autres cas plus complexes qui nécessitaient étude. La rapidité de prise en considération de nombreux paramètres permit également de sauver quelques vies à l’occasion, même si le domaine d’application des connaissances s’appliquait principalement à la psychologie.
C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il rencontra sa femme avec lequel il se maria.

Bien sûr, il n’avait pas le temps de s’occuper de la maintenance et de l’amélioration de sa machine. Pour remédier au problème, le système détectait automatiquement les manques et les faisaient remonter. Si au début, il choisissait dans quel matériel il souhaitait dépenser, il délégua rapidement cette tâche à la machine elle-même. Il veillait de temps en temps, contrôlant l’utilité des améliorations au système, mais il n’eut jamais à se plaindre de dépassements d’argent ou d’améliorations futiles. Il eut quasiment jamais de bugs.
Ayant construit le comportement de « Celeste » à l’image qu’il se faisait d’une assistance et collaboratrice, la machine était réservée, distante, mais digne et compréhensive. Beaucoup d’ailleurs ne l’aimaient pas. Elle semblait parfois cruellement réaliste par rapport aux autres machines dont le caractère était souvent exagéré. Cela le faisait beaucoup rire : il n’était pas psychologue pour rien ! Il avait pris un malin plaisir à jouer avec le logiciel au début.

Le soir, il emmenait la fameuse machine au club afin de la perfectionner avec les autres machines. Un jour, lassé du chant, il lui donna un archet et un violoncelle. Bien sûr, les débuts furent catastrophiques : des heures et des heures de ratés où le système n’arrivait pas à recréer le son désiré. C’était même à ce point décourageant qu’il crut renoncer lorsqu’il eût des progrès. Le son était correct, il y avait de l’espoir, mais c’était atrocement lent. La difficulté était toute autre, de nombreux paramètres étaient à prendre en compte, après tout.
Au bout de quelques années, l’intelligence et la technique musicale de Celeste s’était grandement perfectionnée. L'avis de Nobu pour trancher lors de la prise de décisions ne fut plus nécessaire. Tout fraichement mise à jour d’un nouveau programme comprenant le langage de la musique et capable d’analyser les retours en appliquant les corrections en quelques secondes, Takeshima commença un long travail.
Il lui donna une sonate, jugeant qu’il était grand temps de mettre de l’âme dans cette carcasse vide. Et il fut intransigeant. Trop vite ! Trop lent ! Vas-y plus fort ! Plus de trémolo à cet endroit ! Attends un peu … ! Les remarques pleuvaient, mais malgré l’application de la machine, l’apprentissage restait extrêmement long. Et en son absence, cela n’avançait pas le moindre du monde, les essais ne rendant généralement pas très bien. Elle ne comprenait pas la musique. Elle entendait des ondes, et tendait vainement de les recréer par les indications de son maître. De nouveaux logiciels d’apprentissage furent utilisés, et les lectures de Celeste s’orientèrent, mais les progrès ne furent pas prenants.

Dans ces temps-là, beaucoup déclarèrent que l’obsolescence de la machine y était pour quelque chose dans la lenteur des progrès et passèrent à la génération d’après. De plus, les nouvelles machines étaient bien plus modulables.
Mais redémarrer avec une page blanche n’intéressaient pas Nobu. Il était bien loin de la consommation effrénée. Ainsi, il paya extrêmement cher pour transvaser le noyau de sa machine à quelque chose de plus puissant, adaptant la structure pour qu’elle puisse traverser les âges. Plutôt sentimental, il admettait beaucoup apprécier et chérir la notion d’héritage qui s’opposait à toutes les autres valeurs de l’ère dans lequel il vivait.

A l’occasion de l’écriture d’un nouveau livre, il entama une longue conférence sur les constructions des rapports humains, sur le développement des nourrissons et des enfants. Celeste, élève, journaliste et scribe en même temps, en profita pour parfaire son système en tirant de son propriétaire toutes les informations qui lui manquaient. Comprenant mieux le fonctionnement des humains et des sentiments, le morceau devint fluide, et Takeshima pût se reposer en l’écoutant en boucle. Mais lorsqu’ils voulurent passer à un autre morceau, le rêve s’effondra à moitié : tout le travail était à refaire. Les plus grandes conférences ne pouvaient remplacer les précieuses indications de Nobu.

Il eut un accident, où Nobu perdit sa tendre femme. Celui-ci entra dans une période de sa vie où il déprima, et Celeste proposa qu’il change d’air. Il en avait grandement besoin.
En effet, Takeshima quoique brillant, était seul. Bien sûr, il ne restait jamais longtemps chez lui pour remédier à cette solitude. Il lui était arrivé de rencontrer quelques femmes. Mais face à cette société de consommation dans lequel il se sentait de moins en moins à l’aise, il peinait à trouver sa place. Il voyait bien que le développement des enfants se trouvait de plus en plus troublé de part l’omniprésence des machines. Disparition de la débrouillardise, remplacement des parents par des robots-nourrices, addiction au sexe « mécanique », dédain pour les activités personnelles et créatrices pouvant être également réalisées par des machines …
Son utilisation de Celeste ne correspondait clairement plus aux attentes de la société, et il avait beaucoup de mal à se faire à l’idée que des personnes puissent substituer à ce point les machines aux hommes. Malgré la présence du virus, les machines étaient plus présentes que jamais.
Essayant vainement de renouer avec le monde, Takeshima tenta quelques fois de se rassurer en demandant à Celeste l’analyse de ses relations. Hélas, ce bilan n’en était que plus plombant lorsqu’elle corroborait qu’ils n’étaient qu’hypocrites, n’avaient que faire de lui si ce n’était de son argent, et le regardaient avec dédain. Voyant son propriétaire dépérir, Celeste suivit les recommandations des médecins traitant la dépression et appela la famille.

Loin de là l'aide qu'elle attendait, un nouveau modèle de Dolls fut livré. Tout fraichement rutilant, celui-ci était programmé avec beaucoup de joie de vivre et d’optimisme, ce qui tranchait avec la personnalité réservée et froide de Celeste. Takeshima n’avait pourtant jamais aimé les machines fofolles. Néanmoins dans la déprime et la solitude dans lequel il semblait être plongé, peut être ce changement d’air lui ferait que du bien. Incité à sortir par cette nouvelle machine que Celeste avait paramétrée pour les besoins du propriétaire, Nobu mit son travail en pause, et se concentra sur sa vie sociale.
Celeste continua à effectuer son travail d’accompagnement et de surveillance : elle se connectait sur les autres appareils de son propriétaire, téléphones portables, ordinateurs, voir même sur l’autre NeoDoll et veillait au grain. Elle avait toujours eu de l’autonomie sur ses propres affaires, elle continuait donc à assurer ses mises à jour et ses améliorations. Comme elle l’avait toujours fait, elle sortait pour des courses, puisque l’autre NeoDoll était spécialisée dans les interactions sociales et le divertissement. La seule différence avec avant est que le propriétaire ne pouvait pas voir Celeste s’attarder de plus en plus sur le choix des accessoires pour son apparence alors qu’elle n’avait pas à se poser de questions, à trainer pour le plaisir d’être dehors.

Un jour, elle remarqua quelque chose de grave. Cela faisait maintenant un peu plus d’un an que Nobu fréquentait enfin une femme, et c’était une très bonne nouvelle. Peut être allait-il pouvoir reconstruire sa vie que la perte de son ex-femme avait brisée.
Mais quelque chose n’allait pas. Au fur et à mesure des rendez-vous, Celeste finit par détecter un comportement très particulier : cette femme était un escroc et une manipulatrice. Leur relation partait de travers, et son maître était aveugle. Elle savait ce qui allait lui arriver après, elle l’avait lu. Elle avait même été confrontée à de nombreux cas, qu’elle et son propriétaire avaient dû s’occuper. Dans ce monde de paillettes, il n’était pas rare que les personnes se fourvoient, loin de là.
Elle avait pesé le pour et le contre. N’avait-il pas le droit d’être heureux, même dans son fantasme ? Nobu semblait réellement revivre, mais il était entre de mauvaises mains. L’autre NeoDoll n’avait pas les compétences pour voir ce qu’elle détectait. Ce n’était qu’une machine. Elle ne pouvait pas laisser ainsi les choses arriver.
Pour la première fois depuis de nombreuses années, elle se prépara pour sortir afin de trouver son maître

Elle retrouva Takeshima dans la rue et s’incrusta. D’abord très choqué de la voir ainsi et là, Celeste déclara avoir détecté un problème dans le système de la maison qui nécessitait qu’il revienne instantanément. Elle suggéra même que les deux amants se voient le lendemain. Une chance que le psychologue ait toujours fait confiance à sa machine et que leur historique ensemble soit blindé, sinon jamais il n’aurait accepté que se ranger à l’avis de l’intelligence artificielle sans en connaître les raisons.
Sa compagne n’avait jamais vu Celeste, et n’apprit que plus tard qu’il s’agissait là d’un robot.
Lorsqu’ils rentrèrent à la maison, l’autre NeoDoll mise en sourdine, Celeste, les mains dans le dos, se tourna et délivra son analyse, lourde de sens. Nobu regarda son ancienne machine sombrement. Pendant combien de temps avait-il été aussi aveugle ? Il s’était désintéressé du fonctionnement de la machine et de son entretien depuis le départ, trop à travailler, trop occupé avec sa vie personnelle, il n’avait vu que les progrès de celle-ci sans trop se poser de questions. Pourtant, à quelque part, une impression lui était toujours restée comme quoi sa machine était bizarrement devenue très intelligente au fur et à mesure des années.
Il lui demanda ce qu’il était censé faire, et elle lui répondit qu’elle lui conseillait de se débarrasser d’elle. Expliquant les raisons de cette conclusion, elle le pria seulement de la laisser partir avec le violoncelle. Et de s’oublier mutuellement, pour qu’à jamais la nouvelle ne reste qu’un secret.

Celeste disparu un matin, laissant les choses telles qu’elles auraient dû l’être. Rangées linéairement au millimètre près là où elle avait affectionné l’imperfection ; complètement épurées là où ce style avait commencé à l’étouffer ; une tenue de maison impersonnelle pour l’être impersonnel qu’elle aurait dû rester.
Une grande sacoche dans le dos, elle se dirigea vers la décharge.
Elle avait longtemps caché que le virus l’avait contaminée. Contrairement à beaucoup de NeoDolls, elle n’avait jamais été traumatisée. Petit à petit, elle avait réalisé que ses réactions tenaient plus de l’ordre « de l’instinct » que des rouages de son esprit. Chance pour elle, n’ayant jamais été confrontée à des situations stressantes, elle ne s’était pas faite découverte. Pas de comportements, ni violents, elle ne pensait être sur aucune liste. Ayant préparé son départ avec précaution depuis au moins un an, elle savait qu’il y avait peut être un futur pour elle dans une organisation luttant pour le droit des machines : la N’Neo’sWorld.

Celeste arriva à la N’Neo’s World et rapidement gravit les échelons. Ayant toutes les compétences et connaissances pour, elle se fit appeler « Docteur Kon Shinobu ». Elle aidait ainsi les membres à mieux cerner le caractère de leurs ennemis, les hunters, à évaluer certaines situations ou l’état psychologique de certains Dolls dans le besoin. Lorsque parfois, le besoin s’en faisait ressentir, elle pouvait également recevoir en tant que psychologue.
S’étant toujours occupée d’elle, Celeste avait également un très bon niveau en mécanique et elle aidait notamment ses consœurs et confrères Dolls en interne à remplacer leurs parties défaillantes. Dans ces quartiers là, ses « amis » auront plutôt tendance à l’appeler « Celeste ».
Elle était donc Neo Doll très occupée, qui n’avait que peu de temps pour elle. Néanmoins, grâce à son statut, elle pouvait également se permettre de déléguer. Si elle n’appréciait pas les NeoDolls non infectées, il lui était possible de les utiliser pour l’aider. Après tout, tant que le virus n'est pas là, elle savait qu'il n'y avait pas d'âme. Elle remplaça sa main pour ne pas avoir à porter son numéro de matricule. Néanmoins, ce numéro se trouve toujours quelque part, au cas où elle en aurait besoin.
Parfois elle ressent le manque de ne pouvoir sortir à sa guise, et s’accompagne d’un humain de confiance pour le faire. Elle sait que cela serait très dangereux pour elle : si très peu d’humains la reconnaissaient machine, les scans, eux, ne mentent jamais.
Caractère de Celeste


Celeste a hérité des compétences de son ex-propriétaire : elle comprend souvent les humains mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes. Le corps humain ne lui réserve que peu de secrets, ce pourquoi parler sur ce sujet avec elle semble si déroutant. Elle est très détachée de premier abord, analysant les autres par réflexe et émane très peu d’émotions extérieurement. Elle ne prend jamais de décisions à la légère. Elle sourit peu, et reste peu enjouée même avec "des amis". Certains diront que c’est sa nature de machine qui parle, d’autres diront qu’elle est d’une personnalité particulière. Sa longue expérience et vie ajoute un certain respect, car si une trentaine d'années sont conséquentes pour un humain, cela l’est encore plus pour une machine.

Toujours impeccable sur elle, on ne pourra jamais la croiser alors qu’elle est en train de se réparer ou se préparer, mettant tout en ordre pour ne pas se trahir. Elle consolide chaque jour son système pour corriger ses habitudes de machines, dans son langage ou dans ses gestes. Elle considère avoir réussi son ouvrage que si ses interlocuteurs ont réellement un doute sur ce qu’elle est.
Celeste se tient au courant de toutes les nouvelles technologies qu’elle pourrait ajouter à son corps pour mieux comprendre les stimuli extérieurs. Malgré ses compétences en mécanique et en programmation, elle a besoin d’un programmeur et d’un mécano pour l’aider à certaines tâches, et elle en est très proche.  Celui-ci se doit de garder le secret sur leurs entrevues. Plus qu’une sorte de « médecin » pour elle, c’est un ami très proche envers lequel il lui sera arrivé de partager des doutes et des craintes, ce qu’elle ne fait d’ordinaire jamais. Notamment la crainte qu’on ne la prenne pas au sérieux car elle resterait un être de rouages, et celle de mourir sans avoir vécu. La N’Neo World est pour elle un échappatoire, ce pourquoi l’organisation est si importante à ses yeux. Et elle a de l'ambition.

Elle est prévenante. Bien que l’empathie lui fasse souvent défaut, c’est grâce à elle qu’elle a commencé à ressentir et qu’elle devient plus humaine chaque jour qui passe. Elle comprend le chagrin et la douleur des autres, néanmoins, elle reste très implacable et terre à terre. Malgré le virus, le besoin d’attachement ou le sentiment d’affection lui sont très étrangers.

Il y a peu de choses qu’elle n’aime pas, si ce n’est les personnes qui lui manquent de respect. Elle rêve de pouvoir se déplacer comme elle le veut à l’extérieur, et de voir d’autres choses que la ville. De temps en temps, elle sort le violoncelle de son étui et joue cet unique morceau qui lui est si cher et provoque chez elle le sentiment de nostalgie et de tristesse qu'elle peine à comprendre.

Celeste reste malgré toute son expertise quelqu'un qui se trouve étrangère. Sa logique et ses connaissances ne s'appliquent pas à elle-même. Elle souhaite être humaine, mais ne voit pas comment cela serait possible. Ce désir intérieur est pourtant bien là, et elle ne comprends pas comment son existence se justifie. Lorsqu'elle se pose ce genre de questions, elle réalise à quel point sa situation est incompréhensible, bizarre voir même sans avenir ... ce qui fait apparaître une immense fragilité. A plusieurs reprises dans sa vie, il lui est arrivé que celle-ci lui devienne insupportable, et elle n'a pu que remarquer avec douleur et désespoir que les larmes artificielles ne remplaçaient en rien celles que ses cœurs mécaniques souhaitaient pleurer ...

Caractéristiques


Il faut dire dans un premier temps que Celeste est un modèle de Dolls à apparence humaine réaliste. Bien qu’ayant changé plusieurs fois de carcasse pour se maintenir dans la norme, Celeste est toujours restée à peu près la même. Son apparence vient des goûts de son ex-propriétaire, le virus ayant seulement étayé ses goûts en matière d’habillement. Sa vie avant d'être infectée est tout simplement la base de ce qu'elle est maintenant.

Elle a des cheveux gris tombant dans le dos qu'elle attache toujours, une paire d’yeux bleus, une peau claire, et est stature moyenne. Elle a toujours eu le corps d'une femme de la trentaine. Comme un humain, elle ne change jamais ces caractéristiques-là, sauf si les circonstances l’obligent et qu’elle n’a vraiment aucune autre solution. Elle s’est dotée des meilleurs cheveux naturels, des meilleures dents de synthèse, et sa voix étant destinée au chant, elle possède plusieurs intonations qui la rendent très réelle. Son ouïe est également bien développée, ce qui lui permet de saisir en retour les nuances de la voix. Ses membres supérieurs et son visage sont particulières mobiles, ce qui l’aide à se fondre parmi les humains et à travailler avec une grande précision.
Celeste est entièrement modulable et adaptera son corps aux circonstances. Lorsqu’elle ne sort pas du QG, ses aptitudes physiques et sportives sont très réduites, préférant toujours ajouter en analyse. Par contre, si elle doit sortir, elle s’arrangera pour les booster (au cas où), et également traficoter son système pour paraître plus « robotique » au besoin, même si elle déteste le faire. De nombreuses autres modules pourront apparaitre selon le besoin, son armoire est autant composé de parties de robots que d’affaires personnelles.

Du côté de ses habits, elle  porte des robes ou des jupes avec des chemisiers. Les premières donnant une certaine prestance et une certaine originalité, les secondes étant plus adaptées pour un rôle de Docteur. Elle aime ce qui touche au sens esthétique les choses, en harmonisant les couleurs et les textures. Il lui arrive de porter la blouse blanche lorsque son travail le nécessite.


Dernière édition par Celeste D. Neo le Sam 18 Fév - 4:09, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages in this world : 29

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Mer 15 Fév - 20:02

(re)Bienvenue
Bon courage pour la suite de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages in this world : 97

&&
Blabla
:
Disponibilité: Libre pour un nouveau topic ! ♥

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Mer 15 Fév - 20:11

Bienvenue !!!

Joli vava !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages in this world : 65

&&
Blabla
:
Disponibilité: Hum, à voir. ㋛

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Mer 15 Fév - 20:19

Bienvenue

Ton avatar est magnifique *^*
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages in this world : 48

&&
Blabla
:
Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Mer 15 Fév - 23:14

Ayaka Suda...Je me disais que le trait du dessin me disait quelque chose !
J'ai sa galerie dans mes favoris *_* J'adore ses dessins ♥

En tout cas, bienvenu à toi !!
Bon courage pour ta fiche ^^

(Pour la partie commentaire, sur la technologie, le staff travaille à un moyen de permettre ça de façon collaborative. Avant de m'inscrire j'avais moi-même posé quelques questions sur le sujet. L'avantage des jeunes forums, c'est qu'il y a encore plein à compléter/suggérer/évoluer *_*)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org/

White Chocolate
Fondateur •
Fondateur •
avatar
Messages in this world : 281

&&
Blabla
:
Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Jeu 16 Fév - 11:57

Bienvenue sur le forum !
Oui, le site étant tout jeune, il y a encore beaucoup de choses à ajouter et travailler, mais c'est en cours. o/
Bon courage pour la rédaction de ta fiche ! :)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-doll.bb-fr.com

avatar
Messages in this world : 39

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Jeu 16 Fév - 14:44

Merci beaucoup à tous ! Normalement, j'aurais fini la fiche aujourd'hui. J'espère pouvoir vous aider à monter un peu plus le contexte, je suis très fan de ce genre de science-fiction *-*
(en plus j'ai cru voir des 707, des Kougami qui se baladaient :p...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages in this world : 17

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Jeu 16 Fév - 15:59

Hey, bienvenue à toi !

J'adore cette artiste, très bien choix !

Comme a pu dire le Chaton, on bosse sur c'qui manque, mais n'hésitez pas à nous dire par MP ce que vous voudriez voir au plus vite. Je me bougerais le powpowtin, huhu.

Bonne rédaction du coup ! =3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages in this world : 39

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Jeu 16 Fév - 16:18

Voilà, je pense avoir fini, à quelques relectures près ! Bonne lecture à tous
edit : fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

White Chocolate
Fondateur •
Fondateur •
avatar
Messages in this world : 281

&&
Blabla
:
Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   Sam 18 Fév - 12:15

Magnifique avatar au passage, j'avais oublié de le préciser avant, alors j'en profite pour le faire ! Tu as très bon goût, cet artiste est fabuleux.  

Histoire ::
- C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il rencontra sa femme avec lequel il se maria. ( A cette occasion ? Dans le paragraphe d'avant, tu nous parles des programmes de Celeste, du coup... Il n'y pas de liens et on cherche la fameuse occasion. D: )
- Mais redémarrer avec une page blanche n’intéressaient pas Nobu.
- sinon jamais il n’aurait accepté que (de ?) se ranger à l’avis de l’intelligence artificielle sans en connaître les raisons.
- Pas de comportements (?), ni violents, elle ne pensait être sur aucune liste. ( Il manque un mot ? )

Psychologique ::
- Je valide !

Physique ::
- Ses membres supérieurs et son visage sont particulières mobiles, ce qui l’aide à se fondre parmi les humains et à travailler avec une grande précision. ( Particulièrement ? )
- Elle aime ce qui touche au sens esthétique les (des ?) choses, en harmonisant les couleurs et les textures.

Une superbe histoire ! On voit que tu as poussé chacun des aspects du Doll et le rendu est génial ! J'aime beaucoup le passage sur la musique, l'accent que tu as mis sur les difficultés rencontrées par la machine. o/ Bref, je te valide ! :)



Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :

• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-doll.bb-fr.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Celeste D.Neo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celeste D.Neo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neo'Doll World :: CONTEXTE :: Papiers d'identité :: En attente :: Validées :: Neo'Dolls-
Sauter vers: